Notre belle commune de Sergey - Photos

Canton:
District:
Numéro postal:
Nom des habitants:
Nombre d'habitants:
Altitude:
Superficie:
Forêt:
Terre agricole:

Vaud
Jura Nord-Vaudois
1355
Les Ours
145
613 m
167 ha
34 ha
122 ha


Agenda

Dates Evénements Description
3 mai 2014 Déchets encombrants Déchetterie de Sergey
3 mai 2014 Journée prévention Vallée de Joux
10 mai 2014 Journée prévention Yverdon-les-Bains
12 juin 2014 Conseil Communal Grande salle
14 juin 2014 Journée prévention Orbe et Vallorbe
1er aout 2014 Pétanque Tournois de pétanque & brunch
22-25 aout 2014 Abbaye Fête du tir - programme suivra

Histoire du village

Le présent

Petit village tranquille et authentique du pied du Jura, Sergey évolue et change. De village essentiellement agricole, notre commune est devenue ces dernières années un village ne comptant plus que 4 agriculteurs et de plus en plus de personnes travaillant à l'extérieur. Des jeunes de parents natifs du village reviennent y vivre et cohabitent avec bonheur avec les nouveaux arrivés.

Il est vrai qu'à Sergey, l'on est facilement adopté, ce village cultivant un heureux esprit d'ouverture et d'accueil. Sergey fait partie de différentes associations intercommunales : Association intercommunale de la Source Mercier, Association intercommunale du Vallon du Mujon, Regionalisation de l'action sociale, Organisation régionale de la protection civile, Paroisse de Ballaigues-Lignerolle-Les Clées-L'Abergement-Montcherand-Sergey, Etablissement scolaire d'Orbe-Chavornay-Baulmes.

Unique société du village, l'Abbaye des Volontaires, témoigne encore du passé villageois, puisqu'elle a fêté en 2003 ses 200 ans d'existence.

Les habitants de notre commune sont également actifs dans deux autres sociétés des villages Sergey-L'Abergement : la société de chant "le Chant des bois", la société de tir "Les Ourloups", et la société de jeunesse de Sergey-L'Abergement "L'Espoir".

Pour accueillir de nouveaux habitants et faire revenir des jeunes du village, l'ancien collège a été rénové en 2003 et offre 2 beaux appartements. Il abrite également la salle de Municipalité ainsi que le bureau communal. Un petit quartier villa, qui promet d'être très sympathique, prend actuellement vie "Aux Jordils". Les travaux de rénovation et d'extension de de l'éclairage public sont en cours. La Municipalité est favorable aux associations intercommunales, à la collaboration étroite avec les communes voisines, mais aimerait pouvoir rester indépendante et garder son autonomie. Elle est très intéressée et participe régulièrement aux différentes séances qui permettent aux communes de se pencher sur leur souci commun, à savoir l'augmentation importante des charges transférées du canton aux communes.


Le passé

Sergey, la plus petite commune du district d'Orbe, inconnue de la plupart des Vaudois, se cache derrière ses langues de forêt, à l'écart des grandes routes, mais à 3 minutes de l'autoroute, bien assise sur sa moraine d'où elle tire une part de ses revenus en vendant ses sables et ses graviers et de laquelle sourdent les ruisseaux qui forment le Mujon. Une eau régulière qui faisait tourner jadis les moulins de Valeyres où se rendaient les gens de Sergey pour moudre le blé.

En 1331, trois foyers sont déjà cités. Ils relevaient du chanoine Hugues de Champvent, seigneur de La Mothe. C'est pourquoi la commune reprit en 1929 un palé d'argent et d'azur, emprunté aux armes des Champvent et le combina avec un ours, allusion au surnom traditionnel des habitants de Sergey.

Après la réforme, les communiers ne furent pas oubliés par l'administration bernoise, qui précisa très exactement les redevances annuelles qui leur étaient dues. En particulier la cense du four, qui s'élevait à deux coupes de froment, mesure d'Yverdon, soit environ 100 litres. Ce four a été restauré et fait actuellement le plaisir des villageois par les fournées des "dames du four". La présence de l'ours et également du loup, plantigrades vivant en nombre dans la région voici trois à quatre siècles, est évidente. Nous en retrouvons la preuve dans nos archives communales. Dans la rubrique des comptes, on peut lire à plusieurs reprises "payé par les baillis une prime de 5 batz pour une peau d'ours" (ou une peau de loup).